Connexion

Boom, like that

San Bernardino, California

Image via Wikipedia

Boom, like that !
 
J’arrive à San Bernardino
En klaxonnant comme un fou
Pour vendre mes mixeurs à milk-shake.
C’est ce que je fais maintenant
Et ces péquenots ont acheté
La plupart de mon stock.
C’est clair, c’est bon pour moi, pas vrai ?
Ou je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !
 
Plein de gens font la queue
En bas de la rue
Et je vois cette fille
Qui bouffe son steak, mmh…
Après j’vais m’en taper un, vlan !
C’est clair comme de l’eau de roche !
Mon pouls s’accélère
Quand j’entends alors une petite voix qui me dit :
Ces jeunes ont le monopole de cette ville
Il faudrait être comme eux dans chaque ville,
Ces jeunes savent s’y prendre,
C’est propre comme un sous neuf
Et ça ne coûte pas cher.
Vlan ! Bang ! Y a pas à attendre longtemps :
Milk-shake, frites,
Viande hachée et vous repartez !
Et quel est le nom de cet endroit charmant ?
Flûte ! Aucun détail ne doit changer !
Ou alors je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !
 
- Mes bon messieurs
Vous devriez vous développer.
Un coup de main ça vous dit ?
Hein, messieurs ?
Ce que je peux faire pour vous ?
Faire ensemble un business historique !
Ou je ne m’appelle pas Kroc,
Appelez-moi Ray d’ailleurs,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !
 
Bon on s’est développé,
Et j’ai racheté leurs parts.
Je jubile d’en être arrivé là
Grâce à eux.
Alors ils se sont ouverts un nouvel endroit,
Avec leur maudite viande.
Ben j’fais pareil, j’en ouvre un comme eux,
Juste au coin de leur rue.
Je détiens la renommée,
Mais j’ai besoin de toute la ville.
Finalement ils doivent tous fermer
Et tout vendre.
Parfois, pour réaliser ses rêves,
Il faut être un salaud !
Il y a de la compétition ?
Dégagez-les au Sud !
Et s’ils se noient,
Mettez leur un tuyau dans la bouche.
Vous ne voulez pas traverser quand c’est vert ?
Alors allez vous faire voir !
Moi je sens l’odeur
De la viande sur son crochet.
Ou bien je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

kroc Boom, like that !

(Chanson de Mark Knopfler de l'album Shangri-la (2005), traduction française personnelle)

 

 
 
 
J’arrive à San Bernardino
En klaxonnant comme un fou
Pour vendre mes mixeurs à milk-shake.
C’est ce que je fais maintenant
Et ces péquenots ont acheté
La plupart de mon stock.
C’est clair, c’est bon pour moi, pas vrai ?
Ou je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !

 

 

 

 
Plein de gens font la queue
En bas de la rue
Et je vois cette fille
Qui bouffe son steak, mmh…
Après j’vais m’en taper un, vlan !
C’est clair comme de l’eau de roche !
Mon pouls s’accélère
Quand j’entends alors une petite voix qui me dit :
Ces jeunes ont le monopole de cette ville
Il faudrait être comme eux dans chaque ville,
Ces jeunes savent s’y prendre,
C’est propre comme un sous neuf
Et ça ne coûte pas cher.
Vlan ! Bang ! Y a pas à attendre longtemps :
Milk-shake, frites,
Viande hachée et vous repartez !
Et quel est le nom de cet endroit charmant ?
Flûte ! Aucun détail ne doit changer !
Ou alors je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !

 

 
 
 
- Mes bon messieurs
Vous devriez vous développer.
Un coup de main ça vous dit ?
Hein, messieurs ?
Ce que je peux faire pour vous ?
Faire ensemble un business historique !
Ou je ne m’appelle pas Kroc,
Appelez-moi Ray d’ailleurs,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !

 

 
 
 
Bon on s’est développé,
Et j’ai racheté leurs parts.
Je jubile d’en être arrivé là
Grâce à eux.
Alors ils se sont ouverts un nouvel endroit,
Avec leur maudite viande.
Ben j’fais pareil, j’en ouvre un comme eux,
Juste au coin de leur rue.
Je détiens la renommée,
Mais j’ai besoin de toute la ville.
Finalement ils doivent tous fermer
Et tout vendre.
Parfois, pour réaliser ses rêves,
Il faut être un salaud !
Il y a de la compétition ?
Dégagez-les au Sud !
Et s’ils se noient,
Mettez leur un tuyau dans la bouche.
Vous ne voulez pas traverser quand c’est vert ?
Alors allez vous faire voir !
Moi je sens l’odeur
De la viande sur son crochet.
Ou bien je ne m’appelle pas Kroc,
Kroc avec un « K »,
Comme dans « crocodile »,
Mais pas écrit de la même manière, ouai !
Je suis le chien qui mange le chien
Le rat qui mange le rat
Le style « Kroc » c’est
Boum, comme ça !
 

 
 
 
 
 
 
 

Commentaires   

ARMERIGO
0 # ARMERIGO 20-07-2009 20:11
And so... ?
Dois-je comprendre que les utilisateurs de ce blog ne sont que francophones?
Répondre | Signaler à l’administrateur
Frédéric Grimbert
0 # Frédéric Grimbert 20-07-2009 21:18
Que nenni mon brave, mais d'autres par contre ne sont pas forcément anglophones.
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir